War Heritage Institute

Visitez le 11 novembre la sépulture d'un Héros Oublié enterré dans le cimetière de votre commune

En cette période de coronavirus, tout le monde reste à l'intérieur autant que possible. La visite en plein air d'un cimetière communal est possible, surtout si vous respectez les règles de sécurité contre le coronavirus. De nombreuses tombes sont reconnaissables grâce à la plaquette commémorative Pro Patria.

Le 11 novembre 1918 prenait fin la Première Guerre mondiale. Le 11 novembre est le jour par excellence pour garder vivante la mémoire de tous les morts au combat belges de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi que la mémoire de Nos Héros Oubliés. Après la fin des hostilités en 1918 et en 1945, de nombreux militaires belges ont été inhumés dans un cimetière militaire ou sur une pelouse d'honneur. À la demande des familles, beaucoup ont été rapatriés dans leur commune pour y être (ré)enterrés. Certains rapatriés ont reçu une sépulture privée. Pour d’autres, la commune a prévu une tombe sur sa pelouse d’honneur. Toutefois, le temps ayant fait son œuvre, une multitude de tombes a disparu. Des milliers de tombes de « Héros » rapatriés ont néanmoins été conservées. Afin qu’elles ne tombent plus dans l’oubli, le War Heritage Institute a mis en place le projet « Nos Héros Oubliés ».