War Heritage Institute

Les frères Paelinck, la version belge de « Il faut sauver le soldat Ryan »

Lorsqu’éclate la Première Guerre mondiale, Maria Lammens voit ses quatre fils partir pour le front. Malheureusement, le sort s’acharne contre les frères Paelinck, originaires de Laarne.

Camiel est tué le 21 octobre 1914 lors de la bataille de l’Yser, Pierre-Albert perd la vie le 10 décembre 1914 à Calais, Jan-Baptiste tombe le 15 mai 1916 et Emile… Emile est retiré du front par un télégramme d’urgence de Charles de Broqueville, le ministre de la Guerre belge. Il est mis au travail au centre d’entraînement d’artillerie à Eu. Après l’armistice, il rejoint son unité et est démobilisé le 4 septembre 1919.

Si vous désirez rendre hommage aux frères Paelinck, vous pouvez le faire au cimetière militaire d’Adinkerke (tombes n° 1353 et 1354) et à la pelouse d’honneur belge à Calais (tombe n° 169).